Liste générale des objets trouvés dans la maison du forgeron de la porte du Rebours

[15]

1868

Carnet de fouille n°2 (1868), p. 15-16.

fragment d’enclume beau vase entier avec ornements lenticulés
tenaille autre vase noir avec larmes, trouvé  dans une sépulture sous la maison.
coin ou ciseaux, acier. 10 poteries fines ornementées, noires et grises
écuelle avec pied
4 pierres à aiguiser 12 débris d’écuelles diverses  dont deux grises terre fine
une petite rouge fine
coin ou pierre dure à aiguiser 20 débris d’assiettes diverses
silex 12 cols de vases
grain de collier en bronze 120 tessons divers
couvercle en terre jaune ornementé débris de Filtres à [lactose]
15 tessons arrondis grand galet plat.
grosse clé en fer fragment, 1 galbe complet, d’une  petite coupe rouge en terre  fine et très élégante,, trouvée  avec le grand vase dans la même  sépulture.
lance en fer fragment important d’une  assiette en belle terre grise, 1 galbe complet.
fragment de meule de moulin
clouterie, scories de fer, 90 objets oxidés.
anneau et deux fibules, bronze
objet de bronze massif inconnu
style ou poinçon en fer
petits ossements. bronze oxydé
22 débris de creusets vitrifiés
scories et vitrifications
rondelle de fer creuse, pierre au milieu
35 clous de fer conservés
petite douille en fer, creuse,
4 médailles gauloises.

[16]  observations sur la tenaille

La tenaille en fer est conservée à l’époque galloromaine. Sa  forme est signalée comme romaine par Mr Quicherat. (rapport  du Mis de La Grange, sur les fouilles du Beuvray Sorbonne 1868;  Elle existe en effet sur une pierre tumulaire du musée de Sens  et sur une autre du musée d’Autun. Cette observation est-elle  suffisante pour refuser aux Gaulois cet utile instrument. Un objet aussi usuel et d’un emploi aussi indispensable pour manier le métal incandescent a dû être une des premières inventions de  l’industrie humaine. A l’époque où la maison du Forgeron  du Rebours était occupée les Gaulois avaient parcouru l’Italie,  les Eduens étaient en rapport avec les Marseillais, leurs forgerons  s’ils ne la connaissaient pas, à une date plus reculée, avaient certainement emprunté aux étrangers un outil d’une  aussi absolue nécessité. Les trois médailles gauloises  et les autres objets gaulois trouvés dans la  maison peuvent servir de date.

Carnet de fouille n° 2 (1868), p. 15-16.
Transcription Didier Vernet



Citer ce billet
Emmanuelle Perrin (2020, 7 janvier). Liste générale des objets trouvés dans la maison du forgeron de la porte du Rebours. Bulliot, Bibracte et moi. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lw4g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.